HIT ME 5 !

Ça y est, la saison est terminée… Alors vite, un résumé de ce week end avant que le derby blues s’empare de la chouette !

Attention très long article à suivre ! 

Après plusieurs semaines d’organisation effrénées, entrecoupées de matchs à Paris (voir nos articles sur la rencontre avec Les Gueuses de Pigalle, La Boucherie et Roller Derby Lille), il est temps de mettre en place tout ce sur quoi nous avons travaillé pour ce weekend d’anniversaire !  Nous avons commencé la préparation de la salle la veille au soir afin de pouvoir tracer le track tranquillement. Certains s’affairent à prendre les mesures, d’autres à tracer le track à la craie, puis viens le dérouleur de scotch, cet instrument magique qui nous faciliterait bien la tâche s’il n’avait pas tendance à déchirer le scotch plutôt qu’à le coller ! A côté de nous, les récentes recrues passent leurs derniers exercices de MS dans la concentration, quelquefois dérangées par les ronchonnements d’Ibu Profane bien décidée à démêler les centaines de nœuds qui coincent le décamètre. Le track est tracé dans sa quasi-totalité et nous rentrons sereins, une bonne chose de moins à faire demain !

Samedi matin, grande surprise pour les plus matinaux d’entre nous qui arrivent au gymnase et constatent que la corde intérieure du track à été arrachée ! Les coupables ? Une équipe de Basketball venue s’entraîner le matin même et qui, ayant besoin du terrain pour jouer, a du retirer notre travail si minutieusement réalisé ! Le track est retracé rapidement grâce aux talents de scotcheurs présents dans l’association, premier déboire de la journée mais a priori le seul ! La salle est mise en place, on regarde le ciel d’un œil inquiet, est-ce que nous pourrons réaliser toutes les activités prévues pour ce week-end d’anniversaire ou va-t-on devoir se retrancher dans le gymnase pour la soirée kermesse ? Les joueuses arrivent les bras chargés de salades et autres choses étranges à base de pois chiche/tofu/saucisson (tout le monde en aura pour son argent!). Les joueuses et joueurs inscrits pour le match mystère arrivent au compte goutte et il est déjà l’heure pour eux de s’échauffer, le premier match commencera à 14h ! Du côté des Velvet et de La Raclée, on se détend un peu, chacun prend son poste de bénévole et ceux qui n’ont rien à faire viennent s’extasier au stand de merch sur les magnifiques badges collector créés spécialement pour l’occasion ! 

14h, les ref ont revêtus leur tenues de rayures, les NSO tout roses sont à leurs postes et le match mystère va commencer. Peu de public dans les gradins mais tant pis, on y va ! Les team noire et blanche débutent les hostilités du week end ! Pas facile de jouer un match avec une équipe composée de joueuses et joueurs venus d’un peu partout, il faut un peu de temps à chacun pour s’adapter au jeu de l’autre, mais on assiste à de très belles actions des deux côtés ! La team blanche l’emporte finalement mais personne n’a démérité sur ce match ! Un petit bisou en passant à celles qui se sont fait quelques bobos durant cette rencontre <3

Il est l’heure pour les Velvet d’enfiler les roulettes ! La rencontre débutera à 17h et nous affronterons une autre équipe composée pour l’occasion, traditionnellement appelée « Unnamed Bitches ». Plusieurs joueuses de la région, dont certaines de la Team Bourgogne « Les Vendangereuses » ont répondu présente pour cette rencontre ! Le match va être de bon niveau ! Après un rapide échauffement, nous faisons notre entrée pour saluer nos adversaires et le premier coup de sifflet est donné ! Baby Dolors, comme à chaque fois, sera la premier jammeuse à aller jauger le niveau ! Après quelques jams nécessaires à nous mettre dans l’ambiance, le ton est donné ! Les Velvet prennent l’avantage et vont le garder jusqu’au bout ! L’équipe UB met de beaux murs en place et envoie des blocks solides mais rien n’y fait, les Velvet jouent ensemble, communiquent et font preuve d’une belle attitude de jeu ! Les jammeuses enchaînent les tours en ne laissant parfois pas l’occasion à l’adversaire de réaliser son passage initial et après deux mi-temps effrenées, nous demandons un official review pour avoir un tout dernier jam à jouer.  Notre scoreboard affiche 297 points pour nous, on veut atteindre les 300 ! Alors pour le fun et pour l’amour du derby, il est décidé que notre Pouet Rocket, traditionnellement discrète mais plus terrible qu’on ne le croit, sera LA jammeuse qui marquera les 300 points ! Et après un long jam endiablé durant lequelle toute l’équipe, debout, hurle ses encouragements, notre dernier ligne revient suante mais fière d’avoir mis 301 points ! Une sixième victoire pour les Velvet Owls, nous laissons éclater notre joie en nous serrant très fort les unes et les autres, fières du travail de notre équipe !

Après une douche bien méritée par cette chaleur, nous mettons en place les différents stands prévus pour la kermesse,(sous le soleil qui est revenu, chouette !) au programme : concours de bras de fer, jeux de fléchettes, chamboul’roues, twister et estimation du poids de la Raclée ! Les prétendant(e)s au bras de fer sont nombreux ! Nos chouettes sont fièrement représentées, notamment par Bicarbonnass’dessoude (Bonnasse pour les intimes) qui arrive jusqu’en finale ! Du côté des mâles, notre coach et jouer Robert Wolf s’en tire avec une très belle troisième place ! Les gens voguent d’un stand à l’autre avec le sourire pour y gagner des petits lots composés de petits cadeaux estampillés La Raclée et Velvet Owls comme des badges, des portes clefs etc… Les Los Ricardos mettent l’ambiance avec une playlist telle que même notre présidente n’en sort pas des aussi bien et la soirée se termine par un superbe spectacle de feu, généreusement proposé par Simon (Kelly Skater) membre de la Raclée et saltimbanque de son état ! Certains iront poursuivre la soirée au Mac Carthys, un de nos partenaires, mais pour des raisons d’humilité nous passerons sous silence cet aspect là du week-end !!

Dimanche midi, tout le monde est là, les pigeons de la Panam Squad arrivent tandis que les Raclures sont en train de s’échauffer. Premier match à 13h30 ! Plusieurs joueurs de la Team France font partie de l’équipe parisienne, nos Raclures savent que ce ne sera pas un match facile mais ils ne reculent devant rien et relèvent le défi ! Pour ce match, ils sont complétés par les plus charmants des Menneles (Roller Derby Strasbourg) qui sont venus leur prêter main forte (et qui ont apporté avec eux leur bonne humeur et leur gentillesse, on leur envoie des bisous parce qu’ils sont vraiment chouettes !) Après les premiers jams ou la Panam affiche une cinquantaine de points contre moins de dix pour La Raclée, ces derniers se galvanisent et donnent tout ce qu’ils ont et remontent le score ! Même si la Panam gagne finalement le match grace à ses formations solides et sa bonne communication, les Raclures n’auront rien lâché et peuvent être extrêmement fier du score(186 /128) Nous sommes super fiers de vous, ce fut un très beau match, propre et agréable à voir !

Le temps est déjà venu pour nous de jouer notre dernier match de la saison…Et pour l’occasion, nous avons invité notre équipe préférée, notre épouse à roulettes: les Knee Breakers on Wheels de Belfort ! Ce match amical sera l’occasion de faire jouer quelques unes de nos joueuses d’équipe B ! Les KBOW, ont les connait, on sait comment elles jouent, ça va taper fort, parfois s’enflammer un peu, mais les sourires sont toujours présents à la fin du match ! Après un début de match habituel, puisqu’il faut toujours quelques minutes au Velvet pour trouver la concentration, les KBOW mènent d’une quinzaine de points. Qu’à cela ne tienne, c’est le dernier match de la saison, on ne va pas la finir sur une défaite ! Les bloqueuses solidifient leurs murs, se tiennent fermement les unes aux autres, les jammeuses s’arment de courage et nous remontons le score, profitant de chaque power-jam en notre faveur ! Le tableau des points affiche tour à tour 89/89, 100/100 puis 102/102. On ne va rien lâcher ! Ce match face à de très bonnes joueuses est l’occasion pour nous de montrer que chez les Velvet, on a bossé, et que le travail ça paie ! Et c’est avec une immense fierté que nous terminons ce match après un très long jam de Suricatx4, sur un score de 179à 132 en notre faveur ! Bras dessus bras dessous, la fierté nous envahie. On l’a fait ! Sept victoires de suite dont la plus belle contre notre équipe de cœur ! Quelques larmes discrètes coulent sur les joues de certaines, on se serre aussi fort que l’on est fières, la saison est terminée et elle se termine tellement bien !

Le public applaudit, on s’enlace avec les KBOW, on vide les fûts de bières et voilà… Fin de ce merveilleux week-end derby.

Un énorme merci à toutes les personnes ayant participé à cet événement :

  • Les arbitres : ils ont eu aussi chaud que nous, ont du supporter nos vilains caractères et nos vilaines fautes de jeu mais sans eux rien n’est possible !
  • les NSO & médics : ils sont partout et assurent le bon déroulement du jeu, comme les arbitres sans eux rien n’aurait été possible !
  • Les Menneles : pour nous avoir aidé, soutenu etc… Vous êtes de véritables couteaux-suisses, ont peut tout vous faire faire, merci de votre présence !
  • Les joueurs ayant participés au match mystère : merci de votre inscription, on espère que ça vous a plu malgré les petits aléas d’organisation et que vous reviendrez chez nous !
  • Les joueuses de la team UB : un plaisir de vous avoir affronté, on espère vous revoir bientôt également !
  • La Panam Squad : merci du déplacement et du beau match que vous nous avez offert ! 
  • Les KBOW : vous savez déjà tout, merci pour ce match et on se retrouve bientôt sur le track <3
  • Les photographes : merci pour votre temps et pour votre travail, ça compte énormément pour nous ! 
  • Les bénévoles : vous avez fait tourner la boutique tout le week end en dépit de beaucoup de petits problèmes et on vous aime gros comme ça !
  • le PUBLIC : merci à ceux qui ont crié, hurlé, palpité avec nous , on vous aime !

Vous pourrez retrouver les photos de ce week end très bientôt, certaines sont déjà disponibles sur notre page facebok, cliquez ici !